Un bijou, une histoire : le collier

Sans surprise, un collier est un bijou porté autour du cou, il est habituellement constitué d’une chaîne et d’un pendentif.

On sait que les premiers colliers préhistoriques étaient confectionnés avec des petits os d’animaux.

De lourds colliers en or étaient portés par les femmes et hommes puissants de l’Egypte ancienne.

Au moyen-âge, on portait peu de colliers, puis des ras du cou et des colliers en perles avec pendentifs en pierres précieuses ou des croix en métal devinrent très tendance à la renaissance.

Le collier comme objet de beauté existe depuis bien longtemps, mais pas seulement en or ou en pierres comme symbole de richesse, les habitants des îles d’Hawaï par exemple, ont porté des colliers de fleurs fraîches pendant des siècles.

Modèles ras du cou, courts, moyens, longs, très longs…, il en existe une multitude qui se distinguent principalement par leur longueur.

A chaque style et à chaque occasion correspond le collier idéal, voici tout ce que vous devez savoir :

Le collier “ras-du-cou”

Il se porte à la base du cou. Moins poétiquement appelé “collier chien”, ce bijou enserre la nuque et peut être agrémenté d’un pendentif. Il se porte généralement avec un col rond ou bateau, mais il peut également mettre en valeur une robe bustier.

Le collier “princesse”

Ce bijou constitue en quelque sorte le collier “basique”, c’est celui qui est le plus fréquemment porté et le plus acheté. Arrivant juste en dessous de la clavicule, il s’adapte à la plupart des tenues vestimentaires, et est un accessoire idéal pour le quotidien.

Le collier “matinée”

Si l’on ajoute quelques centimètres supplémentaires au collier princesse, on obtient le collier matinée. Celui-ci se porte généralement à hauteur de la poitrine. Ce type de bijou apporte une touche de sophistication.

Le collier “opéra”

Plus connu sous le nom de sautoir, ce bijou a été popularisé par une certaine Coco Chanel. Pour la styliste française, ce simple accessoire qui tombe en haut du ventre peut faire toute la différence sur une tenue.  À la fois chic et urbain, le sautoir convient aussi bien aux ambiances festives qu’aux situations plus conventionnelles.

Le collier “plastron”

Ce bijou peut avoir différentes tailles. Selon les modèles, il peut serrer le tour de cou, ou partir de plus bas jusqu’à atteindre la poitrine. Ce type de collier offre de multiples possibilités, mais reste généralement un bijou très fort qui se suffit à lui même.